fbpx
Connecte-toi avec nous

Salut, que cherchez-vous?

Life Africa TV
@Mehaniq via Twenty20

Pandémie Covid-19

[Algérie] Covid-19 : De nouvelles mesures pour faire face à la pandémie

L’Algérie est de plus en plus touchée par la pandémie COVID-19, dans de nombreuses Wilayas font office d’une augmentation de cas, mais heureusement cela ne touche que 29 sur les 48 départements du pays.

À la suite de la réunion du conseils des ministres du jeudi 09 juillet 2020, le président de la république Abdelmadjid Tebbounne a décidé d’introduire de nouvelles mesures pour éradiquer la propagation du virus dans 29 wilayas(départements) concernées du territoire national. Des mesures qui sont entrées en vigueur ce vendredi 10 juillet 2020, dans les wilayas suivants :

Boumerdes, Oum El Bouagi, Batna, Relizane, Biskra, Mascara, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Constantine, El Oued, Bouira, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Sétif, Annaba, Bejaia, Adrar, Laghouat, Alger, Oran, Khenchela.

En effet, jusque là, les autorités algériennes avaient réussi à maîtriser la courbe. Sauf que ces derniers jours, le nombreux de cas est repartie à la hausse. Ce rebond de contamination est dû, selon les autorités, au relâchement de la population et au non-respect des règles de prévention et de protection.

Au total près de 17 500 cas de Covid-19 et 978 décès, ont été officiellement enregistrés sur le sol algérien, depuis l’apparition du premier malade le 25 février dernier. Le Professeur Abdelkrim Soukehal, membre du comité scientifique, a annoncé mercredi 8 juillet 2020, que 1 700 membres du personnel de santé, tous corps confondus, avaient été contaminés. 31 sont décédés, dont 4 médecins cette semaine.

Situation au Maghreb

Depuis le 01 juillet dernier l’Algérie a été incluse dans la liste des pays qui peuvent rentrés dans la Communauté Européenne, qui fait couler beaucoup d’encre dans d’autres pays étrangers.

La Tunisie depuis le 01 juillet avait pris l’initiative d’ouvrir ses frontières avec les pays membre de l’UE.

Le Maroc a annoncé le 15 juillet prochain comme une date officielle de déconfinement et pour l’ouverture de ses frontières aériennes et terrestres avec le reste du monde afin que les Marocains bloqués à l’étranger puissent revenir chez eux.

L’Algérie, n’a pas donné officiellement une date d’ouverture, en revanche, un nombre important de ses ressortissants restent bloqués depuis la fin mars à l’étranger. En dépit du fait que le gouvernement avait procédé à plusieurs vagues de rapatriement, cela reste toujours insuffisant et un grand nombre d’Algériens sont encore bloqués à l’extérieur des frontières.

Par ailleurs, le gouvernement Algérien depuis hier a pris quelques mesures positives pour soulager socialement ses citoyens qui seront encore confinés  pendant  une semaine :

  • Garantir une assurance spéciale à tous les médecins et professionnels de la santé qui sont en première ligne face au Coronavirus.
  • Impliquer les comités de quartier et la société civile avec les Walis pour aider à encadrer les citoyens et la population locale.
  • Accorder tous les pouvoirs aux Walis dans la gestion au niveau local et exploiter toutes les capacités disponibles mises à leur disposition.
  • Autoriser tous les laboratoires publics et privés à effectuer les tests de dépistage du coronavirus.
  • Stérilisation intensive des rues et des marchés plusieurs fois par jour.
  • Mobiliser les médecins des hôpitaux en arrêt du travail, en échange d’une contrepartie matérielle, si nécessaire.

Écrit par

《La civilisation n'est pas un entassement, mais une construction, une architecture.》Malek Bennabi

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Vous aimerez aussi

Dossier

C’est le bilan à mi-parcours du mot d’ordre de boycott lancé par la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation nationale (Conasysed) qui...

Pandémie Covid-19

Selon les derniers chiffres recensés du coronavirus en Algérie, le bilan des contaminations est en pleine augmentation dans 29 des 48 wilayas que compte...

Éducation

Le ministère de l'éducation Kényane a décrété une année blanche pour les élèves des classes primaires et secondaires, en accord avec les syndicats des...