fbpx
Connecte-toi avec nous

Salut, que cherchez-vous?

Life Africa TV
@Mehaniq via Twenty20

Pandémie Covid-19

[ALGERIE]” Chose dite, chose faite “le gouvernement Algérien tient ses promesses.

Dans un contexte un peu particulier celui de la pandémie Covid-19 qui a fait en sorte de laisser les verrous des frontières Algérienne fermés. Un nouveau dossier brûlant arrive sur la table du celui du rapatriement des citoyens bloqués à l’étranger vers l’Algérie.

Depuis mars dernier, Algériens se retrouvent bloqués à l’étranger à cause d’un seul coupable, le virus mondial de la Covid-19.  l’Algérie comme d’autres pays avait décidée de suivre les protocoles sanitaires en fermant  ses frontières terrestres maritimes et aériennes  afin de limiter la propagation du coronavirus.

Chantier des rapatriements : 

“Chose dite chose faite “, sous la coupole du premier ministre Abdelaziz Djerad , plusieurs chantiers d’urgences attendent  le gouvernement et l’un d’eux est celui ”  des rapatriements massifs ” des Algériens bloqués à l’étranger depuis plus de  quatre mois.

En effet, les familles Algériennes avaient tirées une sonnette d’alarme  sur ce sujet car la situation devenait de plus en plus délicate. L’l’équipe de Abdelmadjid Tebboune a réagi cette semaine afin de mettre à la disposition  des moyens de rapatriements depuis 23 pays  pour l’instant (aériens -maritimes ) tout en respectant évidement  le  protocole de quatorzaine dès l’arrivée sur le territoire national.

Par ailleurs, la compagnie aérienne nationale Air Algérie , propose aussi des départs de rapatriement depuis Alger vers  six destinations et sous certaines conditions particulières -selon un communiqué fait par Air Algérie le jeudi 23 juillet 2020.

La compagnie maritime Algérie Férries:

De son côté, la compagnie maritime Algérie Ferries avait  comme objectif de rapatrier les Algériens depuis l’Espagne vers Oran (Ouest de l’Algérie) ainsi que la capitale Alger et autres villes portuaire dans  l’est du pays.

Le Jeudi 23 juillet elle déclarait avoir rapatriée 600 personnes depuis l’Espagne vers Oran. Les pays voisins : la France et l’Italie seront prochainement intégrés dans le programme de rapatriements. 

Chantier de la santé :

Un autre chantier important pour la constitution de Tebboune est le remboursement des accouchements dans le privé.

Au vu de la crise sanitaire, le ministère de la santé réagit lui aussi en  prenant en charges les nouveaux nés dans les cliniques privées. Un total de 28 établissements ont été conventionnés à travers 23 wilayas (Régions) , et ce dans le cadre de la convention signée entre les Caisses de la sécurité sociale (CNAS et CASNOS) et les cliniques privées, a indiqué le responsable dans une déclaration à l’APS.

« 29 autres cliniques font actuellement l’objet d’études, ce qui portera le nombre global des cliniques conventionnées à l’échelle nationale à plus de 50 », a-t-il ajouté.

La pandémie de la COVID-19 pousse le gouvernement algérien à faire du secteur de la santé une priorité. Les gouvernants seraient bien inspirés de poursuivre ses efforts afin de doter l’Algerie d’un système à la hauteur des besoins de la population. 

Écrit par

《La civilisation n'est pas un entassement, mais une construction, une architecture.》Malek Bennabi

1 commentaire

1 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Vous aimerez aussi