fbpx
Connecte-toi avec nous

Salut, que cherchez-vous?

Life Africa TV
Infos localeAfriqueen direct
Infos localeAfriqueen direct

Économie

[Gabon] Les petits commerces cristallisés

L’économie gabonaise se trouve paralysée aujourd’hui du fait de la pandémie de la covid-19. L’un des secteurs les plus touchés est celui lié aux activités dites “informelles”, conséquence d’un confinement total et partiel imposé par les gouvernants.

à Libreville comme à Port-Gentil et même partout ailleurs dans le pays, les acteurs des activités dites « informelles » sont, pour la plupart, des mères de familles qui n’ont que ce moyen pour nourrir leurs enfants et subvenir à leurs autres besoins. Elles sont nombreuses aujourd’hui qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts en cette période de crise sanitaire mondiale. Sans mesures d’accompagnement, proposées par l’État, elles se retrouvent tout simplement en situation de cessation d’activités. Il en est de même depuis plus de deux mois pour plusieurs tenanciers de bars, de restaurants, de cafétérias et même pour la foule de vendeurs ambulants qui pullulent dans les marchés des grandes villes. Certains semblent avoir trouvés d’autres voies et moyens pour assurer comme ils peuvent leurs activités. Mais il n’en demeure pas moins que les ventes ne sont plus aussi concluantes qu’avant.

Si les mesures sanitaires semblent plus strictes à Libreville, dans la capitale économique du Gabon, ce n’est pas aussi certain. On peut, au risque de se tromper, supposer qu’il s’agit plus ou moins d’un allègement de ces restrictions qui est observé à travers les artères depuis mi-mai dernier. Ceci s’explique certainement par le faible nombre de cas positifs dans cette cité pétrolière ( soit 3 personnes). En effet, les restaurateurs qui vendent désormais les plats emportés, ne bénéficient plus de la forte de leur clientèle habituelle. Même constat pour les fripiers qui, malgré les prix revus à la baisse, font face à la rareté des clients. La plupart semble sceptiques à l’idée que les ballots de vêtements sont importés.

D’une manière générale, les populations gabonaises et notamment celles de Port-Gentil, continuent à observer une relative patience face à la levée des mesures de confinement partiel et du couvre-feu dont la date leur est inconnue. En attendant, les chiffres liés à cette pandémie continuent de s’alourdir à travers le territoire national, soit 4414 cas positifs, dont 1434 guéris et 29 décès ( situation journalière du COPIL, 17 juin 2020). Et les conséquences ne cessent de paralyser le mode de vie des populations.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Vous aimerez aussi

Dossier

C’est le bilan à mi-parcours du mot d’ordre de boycott lancé par la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation nationale (Conasysed) qui...

Pandémie Covid-19

Selon les derniers chiffres recensés du coronavirus en Algérie, le bilan des contaminations est en pleine augmentation dans 29 des 48 wilayas que compte...

Pandémie Covid-19

L'Algérie est de plus en plus touchée par la pandémie COVID-19, dans de nombreuses Wilayas font office d'une augmentation de cas, mais heureusement cela...