fbpx
Connecte-toi avec nous

Salut, que cherchez-vous?

Life Africa TV

Dépêches

[Mali] Sommet extraordinaire de la CEDEAO : Le président IBK retient son souffle

Ce lundi pourrait être déterminant dans la résolution de la crise sociopolitique qui secoue le Mali.
L’annonce d’un sommet extraordinaire des chefs d’États de la communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), qui s’ouvre ce jour, a été faite le jeudi 23 juillet 2020 par le président nigérien Mahamadou Issoufou. C’était après l’échec de la médiation des cinq chefs d’États qui étaient à Bamako pour trouver une solution à la crise sociopolitique que traverse le pays.
Le sommet extraordinaire qui s’ouvre ce lundi 27 juillet 2020, aura lieu par visioconference, vu la situation sanitaire liée à la COVID-19.
Tout d’abord un compte rendu, de la délégation présidentielle qui était à Bamako le jeudi 23 juillet 2020, sera fait aux autres présidents de la communauté.
Sans aucun doute, les 15 chefs d’États de l’organisation régionale soutiendront le plan adopté par la mission de Goodluck Jonathan. Il prévoit la nomination rapide d’une nouvelle Cour constitutionnelle pour régler le contentieux des législatives mais aussi la mise sur pied d’un gouvernement d’union nationale.
Ce plan de sortie de crise est également soutenu par la communauté internationale. Vendredi dernier, la diplomatie française a salué la médiation des chefs d’États ouest africains et invitait l’opposition et le pouvoir à suivre les recommandations de la CEDEAO avant l’échéance fixée au vendredi 31 juillet 2020.
D’autres mesures peuvent également être prises. Mais ce qui semble certain est que l’appel à la démission du président Ibrahim Boubacar Keita, réclamé par l’opposition malienne, ne sera pas débattu lors des discussions.
« Faire partir le Président Ibrahim Boubacar KEITA, aujourd’hui, alors qu’il a été élu démocratiquement par le peuple malien serait anticonstitutionnel pour la CEDEAO » déclarait le président en exercice de la CEDEAO Mahamadou Issoufou.

Écrit par

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Vous aimerez aussi